Winslow Homer

Winslow Homer en 1880
Winslow Homer en 1880

Winslow Homer (24 février 1836 – 29 septembre 1910) est un peintre américain, surtout connu pour ses marines. En grande partie autodidacte, il est pourtant considéré comme étant l’un des principaux peintres du xixe siècle américain et l’une des figures prééminentes du réalisme américain.

Biographie

Né à Boston, il entre d’abord dans un atelier de lithographie de sa ville natale en tant qu’apprenti. C’est en 1859 qu’il commence sa carrière de peintre à New York, en ouvrant son premier studio. Durant la guerre de Sécession, il travaille comme illustrateur pour le Harper’s Weekly, et réalise de nombreux dessins de batailles et scènes de guerre, croqués sur le vif, alors qu’il suit les armées nordistes.

Il voyage en France en 1867. À cette occasion, il est influencé par les peintres de l’École de Barbizon. De retour en Amérique, il peint, surtout dans les années 1870, des paysages ruraux et des scènes idylliques de la vie sur la ferme. Il passe deux années de sa vie dans le nord de l’Angleterre (1881-1882).

Il peint de nombreuses marines. Le critique d’art Françoise Dargent écrivit à propos de ses tableaux : « C’est comme si on invitait l’océan dans son salon. » Dans Key West, Hauling Anchor (1903), par exemple, le sujet est l’appareillage d’une goélette aurique à Key West, en Floride. Le rendu des couleurs somptueuses (ciel et mer) et l’exactitude des détails techniques, dont le petit key et ses cocotiers à l’horizon, sont des traits distinctifs de l’art du peintre.

Son œuvre est empreinte de vigueur et de réalisme. Il utilise principalement deux techniques : l’huile et l’aquarelle. Dans ses portraits, il peint surtout des enfants insouciants, qui font rêver les uns des autres.

Il est enterré dans le cimetière de Mount Auburn, à Cambridge au Massachusetts.

Œuvres

The Gulf Stream, 1899, Metropolitan Museum of Art, New York.
The Gulf Stream, 1899, Metropolitan Museum of Art, New York.

La peinture The Gulf Stream, 1899. Après un coup de vent dans le Gulf Stream, une trombe approche, un trois-mâts fuit à l’horizon… Le petit cotre désemparé et les vagues désordonnées du Gulf Stream sont techniquement rendus avec exactitude. La ronde des requins relève toutefois du phantasme. Le tableau est en communauté d’inspiration avec « After the Hurricane, Bahamas » (voir infra « Galerie »).

Les Nordistes chargent à la baïonnette lors de la bataille de Fair Oaks (ou bataille de Seven Pines , 31 mai-1° juin 1862). Les détails techniques renforcent le réalisme quasi-photographique de la scène. En fait, à Fair Oaks les Confédérés ont bloqué devant Richmond l’avancée de l’armée du Potomac de George McClellan , avant de la refouler vers la mer (bataille de Sept Jours). Gravure parue dans le Harper’s Weekly du 12 juillet 1862.

Source: Wikipedia

Publié par ArtyAds en Francais / Date de publication: 24 février 2018